En quoi consiste le coût par mille ?

marketing
Profiter de conseils marketing en ligne
décembre 22, 2020
Travaux graphiques
Pourquoi vaut-il mieux externaliser ses travaux graphiques ?
janvier 27, 2021
coût par mille

Si dans le passé, les personnes n’utilisaient que la bouche à oreille pour faire connaître leurs activités, produits et services, les temps ont énormément changé depuis. Nous sommes passés par les affiches publicitaires comme les avis de recherche, puis par la radio qui est aujourd’hui accessible à tous. Avec une grande avancée, du multimédia et de la communication, vient l’aire du cinéma et de la télévision, qui fut l’un des principaux moyens pour faire de la publicité. Depuis le début des années 2000, tout cela se fait distancer par Internet. À présent, pour se faire réellement connaître, on ne peut se passer de ce petit bijou de la technologie. C’est d’ailleurs de là qu’est né le CPM ou Coût Par Mille.

Qu’est-ce que le coût par Mille ?

Vous devez savoir que la méthode CPM ne s’applique pas uniquement sur Internet. Elle peut également être appliquée dans le monde physique comme pour les affiches publicitaires ou les couvertures de magazine. Le coût dépend alors du nombre de personnes pouvant voir l’affiche, soit ici mille personnes. Le concept pour les publicités digitales ne diffère pas énormément de cette dernière. En effet, dans ce cas-ci, ce sera compté en fonction des nombres d’impressions. En gros, c’est le montant que paie l’annonceur pour que son annonce soit affichée 1.000 fois sur l’écran des internautes. Cette somme revient à l’hébergeur de la publicité. Donc à la différence du CPC (coût par Clic), CPL (coût par Lead) ou CPA (coût par Action), cette méthode ne prend pas en compte les clics ou interactions de l’internaute avec l’annonce. Pour plus d’information, veuillez cliquer ici cpm

Le moyen de calculer le coût par Mille

Ce calcul n’est en rien difficile, il vous suffit de connaître le prix de l’annonce ainsi que la portée du support de l’annonce. Vous n’aurez alors qu’à appliquer la formule suivante : (prix de l’annonce/portée du support) * 1000. Cette opération simple et rapide vous donnera le CPM. Prenons par exemple, une annonce payée à 400 euros pour un format publicitaire pouvant toucher 50.000 personnes en moyenne. Cela nous ferait un CPM de 8 euros. Vous procéderez au paiement lorsque la publicité aura réellement atteint les 1000 impressions. Avec ce calcul, vous pouvez procéder à des comparaisons sur les nombreux supports et annonceurs. Bien sûr, si vous voulez des précisions sur comment, est-ce que les prix sont définis, il vous faudra plus que ce simple calcul. Tout d’abord, ce prix peut énormément varier selon le format. Ici, on parle surtout des qualités des sites web, des personnes ciblées, la portée ainsi que du placement. Le type de ces derniers entre également en considération. Il y a ensuite le type et la taille de l’annonce. Il faut également prendre en compte les concurrents. Jusqu’à maintenant, le rival du CPM est le CPC, ce qui veut dire que le prix du CPM varie selon celui du CPC.

Les manières d’utiliser le CPM

Vous pouvez utiliser le CPM de plusieurs façons. Tout d’abord, il y a l’évaluation de la rentabilité des publicités pour pouvoir poser un prix raisonnable. Comme cité précédemment, il peut être utilisé comme moyen de comparaison des supports et fournisseurs d’annonces. Le CPM peut également s’appliquer à différents domaines tels que la publicité à la télévision, par la radio ou dans les journaux. Pour en revenir à Internet, il est aussi utilisé dans les publicités telles que les bannières lorsqu’on parle de marketing digital. Plus concrètement, il est plus utile aux institutions ou particuliers qui désirent se faire connaître ou faire connaître leurs produits ou services et développer leur image de marque. En effet, ce type d’annonce ne valorise que la quantité, non la qualité des contacts.

Comment s’assurer d’un bon résultat dans ses annonces

Utiliser la méthode CPM présente plusieurs bénéfices. En premier lieu, contrairement aux annonces dans les journaux, à la télévision ou à la radio, le nombre d’audiences peut être plus précisément calculé. Cela permet de voir à quel point la publicité peut être efficace. Ainsi, les demandeurs d’annonces peuvent améliorer leur affiche et être plus impactant auprès des internautes. Par ailleurs, contrairement au CPC, recourir au CPM permet de choisir le site sur lequel vous voulez mettre votre annonce. Par conséquent, pour s’assurer que votre annonce atteigne un maximum de personnes, surtout les personnes ciblent, il faudra choisir minutieusement le site sur lequel vous allez mettre votre annonce. Il faudra faire attention à la visibilité de l’hébergeur. Par la même occasion, vérifiez bien que le profil des visiteurs, mais aussi son trafic correspondent à vos critères. Contrairement au CPC, le CPM nécessite également que vous faites en sorte que votre annonce soit la plus attrayante possible. Il ne suffit pas d’un bon message ou d’un beau visuel. Il faut que les deux soient le plus attrayant possible. En fin de compte, que vous utilisiez le CPC ou le CPM, seul votre but et vos moyens sont importants. En effet, le CPM s’avère être généralement moins coûteux que le CPC.